mercredi 1 juillet 2015

Les lettres de 1929 – Juillet à Décembre, d'HP Lovecraft

Paysage en feu après le passage d'un Grand Ancien

Un collègue écrivain m'a écrit pour me demander si c'était bien moi qui avais traduit Les Lettres de 1929 – Juillet à Décembre, d'Howard Phillips Lovecraft.

Je plaide coupable.

Cet auteur, Jean-Sébastien Guillermou, a d'ailleurs rédigé une critique du livre qui m'a surpris par sa pertinence.

Si je devais ne retenir qu'un seul passage de cette correspondance du maître de l'horreur, ce serait celui-ci :
Qu’est-ce que ça peut bien nous faire de savoir quoi que ce soit sur quoi que ce soit, aussi longtemps que nous puissions nous divertir. Si nous pouvons le faire avec joie, nous pouvons aussi bien croire au Père Noël, en Dieu, à la lune faite de fromage frais, aux fées, aux sorcières, aux forces du bien et du mal, aux licornes, aux fantômes, à l’immortalité, aux Mille et Une Nuits, à la terre plate, etc., que d’apprendre la vérité sur l’univers et ses flux et modèles d’énergie éternels qui se font et se défont tour à tour. La vérité ne devient seulement importante que lorsqu’elle est nécessaire pour faire régner notre satisfaction émotionnelle. La satisfaction émotionnelle est la chose qui prime tout le reste ; et la meilleure des personnes est celle qui peut créer la chose qui apporte le plus de satisfaction émotionnelle, qu’elle ait ou non un quelconque rapport avec la vérité ou les prophéties. Dans l’ensemble, je pense que la beauté est plus souvent agréable que la vérité ; si bien que le poète et l’artiste sont vraiment placés au-dessus des scientifiques et des philosophes, d’une façon ou d’une autre, dans une culture saine et raffinée.

Lettres de 1929 – Juillet à Décembre, Howard Phillips Lovecraft
Pour ma part, je crois au Père Noël, en Dieu, à la lune faite de fromage frais, aux fées, aux sorcières, aux forces du bien et du mal, aux licornes, aux fantômes, à l’immortalité, aux Mille et Une Nuits, à la terre plate, aux monstres sous le lit et à ceux dans le placard, aux esprits de l'air, du feu, de l'eau et de la terre, aux anges et aux démons et à bien plus encore…

Pire que cela, je crois que c'est le fait d'y croire qui les fait exister, et qu'il ne faudrait rien de plus qu'une horde de crédules dans mon genre afin de ramener tous ces êtres à la vie, pour notre plus grande satisfaction émotionnelle.

Paradoxalement, HP Lovecraft, en dépit de cette citation qui ressemble à une profession de foi, ne croyait nullement en ces choses et sa vision d'un univers essentiellement matériel, froid, impitoyable, inhumain, le hantait.

Les lettres de 1929 – Juillet à Décembre, existent en format papier au éditions Lyre Press

http://www.lyre-audio.com/catalogue-lyre-press-la-collection-de-livres-papiers-comme-on-ne-les-a-jamais-publies1


Et au format livre audio (MP3 et PDF) chez Lyre Audio

http://www.lyre-audio.com/lettres-de-juillet-a-decembre-1929-de-howard-phillips-lovecraft-livre-audio-en-texte-integral-lu-par-xavier-beja-1-cd-mp3-4h20-ebook-500-pages-parution-le-20-avril-2009

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1) Écrivez votre commentaire dans le cadre de saisie.
2) Cliquez sur la petite flèche pointant vers le bas, à droite de Commentaire.
3) Dans le menu déroulant, cliquez sur Nom/URL.
4) Dans la fenêtre ayant pour titre Modifier le profil, sous le mot Nom, inscrivez votre nom ou pseudonyme. (La case URL est pour ceux qui veulent que l'adresse de leur site ou blog apparaisse au-dessus de leur commentaire.)
6) Cliquez sur Continuer.
7) Cliquez sur Publier.

Merci !